fbpx

Comment procéder pour se dépolluer ?

Tout est disponible autour de nous dans le champ informationnel, mais nous ne savons pas l’utiliser pour créer ce que nous désirons

nous créons donc par défaut

ou sur des schémas et modèles hérités ou enseignés ou nous laissons la vie créer pour nous, coupés de notre pouvoir

La raison des souffrances que nous éprouvons provient de blocages de toutes sortes, génétiques ou épigénétiques, il s’agit pas de dissoudre ces blocages en comprenant ce qu’ils nous ont apporté.

Nous sommes déconnectés de parties de nous-mêmes que nous avons laissé dans notre passé sous l’effet de peurs, de concessions, de traumatismes, nous sentons que nous sommes limités alors que nous avons l’intime conviction que nous pourrions faire mieux.

Le rôle du bioénergéticien quantique va être un travail d’inspection à la recherche des causes des dysfonctionnements grâce à la canalisation, au test de clair ressenti et au test de kinésiologie. Une fois les causes repérés, son rôle est fini. Il va remettre le travail de ré harmonisation à plus grand que lui : au double quantique de la personne, c’est-à-dire la partie la plus élevée de l’humain, son double spirituel qui n’est limité par aucune peur, aucun implant, aucune barrière, aucune croyance ; ce double fait le lien entre la trame informationnelle de la personne, la banque de données et le champ informationnel universel.

Le double va ré encodé les informations dissonantes trouvées par le bioénergéticien pour changer ses croyances ses comportements. Le double de lumière va vous permettre de transcender le temps et l’espace au-delà des lois physiques traditionnelles et ceci grâce au champ du cœur, c’est à partir de cet endroit-là qu’on peut dépasser la loi de cause à effet et permettre l’ouverture à des univers et réalités parallèles situés dans le champ informationnel.

Une fois connecté à son double de lumière, le praticien en collaboration avec le receveur va permettre à la lumière de changer l’information dans le champ du receveur, transmutant les blocages, les miasmes, les parasites, les implants et dépolluant ainsi le receveur.

DIALOGUER AVEC LE CORPS ET LA CONSCIENCE !

Nous voyons actuellement se développer de plus en plus d’appareils sophistiqués dans le domaine de la thérapie quantique.

Ils font l’interface entre le monde de l’énergétique et celui de la science, permettant de plus en plus l’accréditation de la pratique énergétique vis-à-vis de la communauté scientifique. Cependant ceci a sa contre partie: couper le praticien de sa partie « divine

Je propose une pratique sans instrument de mesure car nous avons la faculté grâce au ressenti holistique de détecter avec une précision étonnante les déséquilibres énergétiques et physiques dans le corps qui invalide l’utilisation d’un pendule, d’une antenne de Lecher, d’appareils de détection de points à stimuler et de tout appareillage sophistiqué dit de thérapie quantique qui n’agit que par déduction mathématique.

Pourquoi beaucoup d’énergéticiens utilisent alors des appareils de détection ?

Par manque de connaissance et de formation dans leur ressenti et un besoin de valider ce qu’ils trouvent.

En cela, l’appareil peut être utilisé en second lieu pour vérification. Mais de prime abord il coupe le praticien du « divin » ( les perceptions extra-sensorielles) qui est en lui car sans l’appareil il ne peut rien et une dépendance s’ installe.

De plus aucun appareil ne peut détecter les empreintes familiales ou karmiques, seule la Conscience peut faire cela or aucun appareil n’utilise cette dernière.

Avec un entrainement assidu, le futur praticien en bioénergie quantique est capable de détecter intuitivement le déséquilibre d’un organe sans aucun appareil !

IMPORTANT : Le but de la formation n’est pas d’acquérir « la compétence d’utilisation d’appareils » mais de permettre à chaque futur praticien de développer tout son potentiel intuitif, perceptif, créatif lui permettant ainsi de devenir une véritable antenne vibratoire  grâce à un travail intensif de transmutation des blocages et une élévation de sa Conscience.

En ce qui concerne la correction ou l’équilibration, j’ai toujours été convaincu, et je ne suis pas le seul, que le meilleur guérisseur c’est le patient lui-même. Il faut juste lui permettre de se connecter à son guérisseur intérieur en élevant sa fréquence vibratoire et non de faire le travail qu’il lui incombe à sa place, telle est la déontologie de l’école !

Comment est-elle pratiquée ?

Elle est pratiquée en visu en cabinet, comme elle peut être pratiquée à distance ce qui n’enlève en rien de son efficacité.

En regard de l’éloignement géographique de nombreux consultants, l’EFBQ a développé de plus en plus les soins à distance pour que chacun puisse bénéficier de la puissance du soin en bioénergie quantique.
Lors du soin à distance, le praticien exécute la séance sur photo UNIQUEMENT (et non par Skype du fait des ondes de l’ordinateur qui parasitent le test). Est connecté, via la photo, un hologramme de la personne, une émanation énergétique de cette dernière.

Par conséquent le biochamp est testé comme si la personne était là.

Un des avantages de cette pratique est la non présence du mental du consultant au moment du soin, qui très souvent est un frein aux résultats chez certaines personnes très ancrées dans le cerveau gauche (celui de la rationalité et du contrôle) et qui cherchent à tout comprendre mentalement. C’est pour cette raison que la personne n’est pas prévenue du moment où est pratiqué le soin pour ne pas que le mental intervienne et que le processus de ré information agisse librement.

Certains praticiens disent que le soin à distance est moins efficace qu’en visu.  Ne sachant pas comment ils travaillent, je ne me prononcerais pas. En ce qui concerne le processus quantique qui n’est pas un soin énergétique mais de ré-information, il n’en est rien. L’information n’a pas de limite spatiale, la présence physique du consultant n’est de ce fait pas indispensable.

Le retour journalier positif que les praticiens en BQ ont des soins à distance  montre sans équivoque la puissance et l’efficacité de ce processus.

Suite à votre demande de séance, le praticien vous fera parvenir une fiche de renseignements à remplir que vous renverrez avec une photo de vous par mail ou courrier (photo plein pied grand format). Dès la séance faite vous recevez dans la journée le compte rendu de ce qui a été fait.

Yannick Vérité

Yannick Vérité

Fondateur de l'EFBQ & Formateur

Vous avez envie de vous former ?

5 CLÉS POUR INITIER UN SENS À VOTRE VIE

Accédez à votre formation 100% gratuite